Vendredi-soir.JPGPar un froid polaire, l’hiver s’invite avant l’heure.

Le temps de distiller trois flocons qui aussitôt s’en vont.

La température est glaciale, une seule envie, celle de se réfugier au chaud.

Puis cette idée légère de rendre visite à cette artiste rencontrée sur le Parcours de l’Art en 2009, qui ouvre son atelier aux particuliers. L’atelier est installé au cœur de l’appartement, niché dans Tarascon. Je découvre de nouvelles toiles. Je retrouve la « patte » de cette artiste, les couleurs chatoyantes et l’ambiance de ses tableaux. Dans une pièce adjacente des peintures sur le Japon dont certaines attirent mon attention. Une conversation s’est engagée autour d’une tasse de thé et de biscuits aux épices faits main. Le temps comme en suspend s’est arrêté. Enfin, c’est l’impression que j’éprouve. Je me sens bien dans ce moment à parler peinture, source d’inspiration. J’aime l’univers de cet atelier.

Retour à l'accueil