peau-non-teintee.jpgTandis que les peaux non teintées sèchent au sol là bas, sous le soleil de la médina de Fès

Du côté de Perpignan, le Canigou dressé, s’est recouvert d’une poudre blanche en cette fin avril.

Quelques jours plus tôt, comme en écho le Ventoux lui aussi s’est vu saupoudré d’une fine pellicule blanche à son sommet.

Traces de blanc

Alternances de blanc et de bleu,

De gris aussi cet après-midi plaqué par le vent du sud

Il en va ainsi, le printemps nous gratifie

De giboulées,

Joue l’apprenti sorcier pour transformer des gouttes d’eau en neige

M’enfin !

J’attends le vrai printemps

Franc et chantant, avec un p’tit peu de rose dedans…

 

Retour à l'accueil