Perseverer_Reste-d-embarcation.JPGContinuer d’apprendre, de mémoriser, d’emmagasiner, le soir après la journée de travail, le tout sans craquer. Lundi soir dernier, j’ai réussi à convaincre mon employeur de me laisser passer toutes les épreuves de mon CAP. Me voilà le cœur plus léger, comme si de rien n’était. J’ai l’impression d’avoir de la bouillie à la place du cerveau. L’échéance se profile, la tension est palpable. J’espère retrouver la souplesse de mon cerveau pour plancher mes sujets théoriques (12 et 13 juin) et l'agilité de mes mains qui vont devoir s’activer sérieusement, pendant trois jours d’affilé (16 au 18 juin), pour me permettre d’achever un sujet complet. Sacrée aventure commencée il y a plus de 18 mois déjà. J’ai l’impression que j’ai débuté ma formation hier. J’ai beaucoup appris. Il me reste à pratiquer et laisser libre cours à mon imagination… Persévérer !

 

Retour à l'accueil