Les-longs-jours.jpgCette quinzaine de jours écoulée m’a semblée interminable, coupée de tout contact avec la toile, dans l’impossibilité d’écrire et de poster de nouveaux billets. Mon ordinateur ayant été victime d’une grosse attaque de virus. Ce qui m’a fait beaucoup tousser… Vous avez dû vous interroger sur ce long silence. Sifflet coupé. Privée de son, celui du clavier ; de sonorité, celle des mots ; éloignée de mes sensations ; dépourvue de nouvelles images et d’inspiration.

Les dés ont été jetés. La commission s’est prononcé, « la vache » et à de nouveau rejeté ma demande. Qu’à cela ne tienne, je vais revoir à la baisse la durée de ma formation à l’ébénisterie. Je ne vais pas lâcher au milieu du gué. Je repars au « front », avec ce projet de reconversion rivée au corps. Pas moins !

Retour à l'accueil