KaléidoscopeJe suis en méditation devant ce chef d’œuvre qui s’offre à mes yeux.

Si j’avais des ailes, je serais suspendue dans les airs, à flotter entre deux nuages fluides.

Là, je suis en train de scruter la minutie de l’ouvrage réalisé sur une des portes du Palais royal de Fès dans lequel le Roi réside de temps en temps. Franchement, je reste sans voix et tire ma révérence à vous, artisans marocains au talent fou, au geste précis, à la patience de ces longs jours assis à tailler, assembler, ajuster.Kaléidoscope 2

Le résultat est magistral et je croise les doigts pour que ce savoir-faire perdure et continue de se transmettre aux générations futures qui apporteront à leur tour, une dose de créativité et d’imagination, tout en gardant l’esprit.

Je suis sous le charme, étourdie par la douceur d’une fin d’hiver qui approche.

Retour à l'accueil