Herbes-folles.jpg

Dans ce champ, l’herbe a été coupée puis bottelée.

J’aime regarder ces balles rondes de foin qui serviront tantôt de pitance.

J’imagine grimper à leur sommet et me laisser aller à rouler, entraînée dans la pente.

C’est aussi l’occasion d’une pause dans cette folle descente dévalée à vélo, virages coupés et sans freiner.

Ca et là, des herbes folles fraîches persistent, incrustées dans les fossés.

Ca sent bon la nature à l’état brut.

Retour à l'accueil