La vie ne tient qu’à un fil

L’espoir, à cette croyance d’être invincible

Je suis rentrée tétaniséeGrosse-frayeur.jpg

Par ce qui m’est arrivé

J’ai repris le vélo voyage aujourd’hui

De retour, alors que je pédalais à vive allure

Engagée

Dans un rond-point de petite voilure

A priori protégé

Et sans histoire

Un vrombissement de voiture retentit

Je n’ai pas compris

Une voiture s’est jetée sur moi

Les pneus crissent comme dans les films policiers

J’ai le sang glacé

Alors que le thermomètre dépasse les 35 degrés

Je n’ai pas bronché

Scotchée par la violence du rugissement

Quelques temps après, j’ai repris mon chemin

Semé d’effroi

Juste après…

Retour à l'accueil