Fait-main.jpgOn pénètre dans la Médersa Attarine, une des nombreuses et anciennes écoles coraniques où étaient logés les étudiants de la ville. Attarine est toute proche de la Mosquée Qaraouiyine, berceau historique de Fès. Un moucharabieh géant sépare le hall d’accueil de l’intérieur de la medersa. On est soudain saisi par la clarté du patio et la beauté du lieu qui éclate aux yeux. Fait-main-2.jpg

 

Nous voilà projetés dans l’illustration à ciel ouvert de l’art mérinide. Un travail lent et patient des artisans qui défie le temps, fait de colonnes d’albâtre finement ciselées coiffées de chapiteaux ouvragés en bois, des saintes écritures ciselées dans le plâtre, de motifs géométriques disposés en zelliges. Au centre du patio, un fontaine en marbre permettait à chacun de vaquer à ses ablutions. Tous ces ouvrages s’imbriquent et se marient à merveille pour donner un équilibre fin et majestueux qui force au respect.

Retour à l'accueil