Ca-prend-forme.JPGVendredi soir, une conversation avec cet ébéniste formateur chez les compagnons. Le courant passe, nous échangeons. J’ai mûri ma décision. Comme une bonne résolution prise pour les deux années à venir. Un coup d’œil à l’atelier – au rez de chaussée - qui a subi un coup de fouet. La fée du rangement est passée par là. L’espace est dégagé. Les établis sont prêts, nettoyés. Janvier 2013, je me lance à raison d’une semaine par mois passée à apprendre les rudiments du travail du bois : établir un plan, calculer les dimensions, rédiger la feuille de débit, manier les outils pour agencer les pièces, laisser libre cours à mon imagination, création… J’ai presque l’impression d’y être !

Retour à l'accueil