Les neurones scotchés devant l’écran papillonnent, sont Envie-de.jpgau ralenti. Soudain, au beau milieu de l’après-midi, une furieuse envie…

L’abstinence, après des journées entières à savourer des douceurs sucrées, m’apparaît insurmontable.

Une envie impérieuse, incontrôlable surgit de mon tréfonds, à l’instant où j’absorbe une gorgée de café, dense et chaude. L’envie de…

croquer un p’tit carreau de chocolat. L’adrénaline a flambé d’un coup d’un seul. Un p’tit noir sans chocolat c’est inimaginable dans le moment. C’est alors qu’en plongeant la main dans mon sac de fille, elle s’immobilise sur le champ sur une papillotte dorée, dans un recoin de fouillis repliée, sauvée des agapes de Noël. L’est pas belle la vie !

Retour à l'accueil