Entre Fès et Volubilis

C’est doux et salutaire

Bêcher, piocher, extraire

Des myriades de cailloux

Semés ça et là

Qui pointent leur nez à la faveur de la grosse pluie de la nuit

Je perds la notion du temps

Qui file tranquillement

J’ai retourné des pans entiers

Ratissé pour enlever les derniers intrus

Préparer un sol meuble

Amendé de terreau pour fortifier les végétaux

Cette année, c’est décidé

J’ai opté pour un mini jardin planté d’aromatiques

Et de trois plants de tomates cerises

Qui arborent déjà quelques fleurs

Promesses de fruits, bientôt

Caresser la terre, sensation légère

De prendre racine

De m’ancrer profond

C’est bon…

Photo prise sur la route entre Fès et Volubilis

Retour à l'accueil