Sujet-4_la-sellette-tripode.JPG

 

Ce matin, je suis la première arrivée.

Je pénètre dans l’atelier.

Je m’imprègne de cette atmosphère particulière, odeur de copeaux et de légère poussière de bois.

Les machines sont à l’arrêt, encore muettes, prêtes à mugir.

Au soir tombant, j’ai achevé la finition de ma sellette tripode, entièrement fabriquée de mes mains.

Le Père Noël va pouvoir la transporter jusqu’à sa destinataire et la déposer au pied du sapin à Montpellier.

 

Retour à l'accueil