Auxerre.jpgLundi 6 août. Nous avons passé la nuit bien au chaud et au sec, sans déplier la tente dans une chambrette individuelle bien proprette nichée dans ce Foyer rénové de jeunes travailleurs. Il faut dire que la Maison des randonneurs affichait complet et n’a pas voulu de nous. Auxerre sous la pluie, comme toutes les villes de France et de Navarre nous a fait accélérer le pas et pousser les roues ailleurs. Cadet-Roussel-Auxerre.jpgLa ville au matin du départ, m’a étonnée par la richesse de son patrimoine architectural et historique. J’en retiens quelques images de personnages qui l’ont habitée - Cadet Roussel, la poétesse Marie Noël – de façades à colombage, ses cathédrales et églises, mais aussi un certain désappointement creusé chez ses habitants. A partir d’Auxerre prend fin le canal du Nivernais pour s’ouvrir sur celui de Bourgogne dont le démarrage présente peu d’intérêt. Nous optons pour le chemin buissonnier en coupant à travers champs et collines via Chablis pour rallier Tonnerre.

Retour à l'accueil