Aux-abris-3.jpgSe précipiter dans son logis et se mettre tout de suite à l’abri.

Se calfeutrer pour se protéger des assauts de ce Mistral en furie.

Il gronde depuis quelques jours après nous avoir laissés quelques semaines de répit.

Les rafales sont cruelles et nous emportent sans sommation vers d’improbables directions. Hier dimanche, c’était au creux d’une salle obscure qu’il faisait bon se laisser aller loin des coups de boutoir de ce foutoir de maudit vent.

En plus, nous étions dans le ton avec ce « Take a shelter », un de ces films où l’atmosphère  croit en intensité jusqu’au pire imaginé.

Tous aux abris avant de ne pas devenir fous !

Retour à l'accueil