Dehors-dedans.jpg

 

 

Comme ça, en passant nonchalamment dans cette après-midi, nos pas se sont arrêtés sur cette façade décrépie.

Quelques volets, polis par les vents cachent la misère.

La pierre de taille d’une carrière alentour s’est effritée. Pourtant, à l'intérieur, ça vit !

La table est dressée, comme si elle nous attendait.

D’un geste, je dis oui.

Je te suis…

Retour à l'accueil