De nuit...
De nuit...
De nuit...
De nuit...

Déambuler de nuit,

Après avoir goûté aux plaisirs du palais,

Dans le patio de cette chapelle insolite,

Sans les connaître, me perdre dans des ruelles en retrait,

Laissant découvrir leurs charmes discrets,

M’immerger,

Comme dans une ville étrangère, me laisser dériver

Me laisser bercer par la brise légère qui rafraîchit murs et façades,

Brûlées en journée,

Par le chaud soleil de juillet,

Guetter des ombres furtives, à travers des persiennes entre-ouvertes à la nuit

Dans ce quartier des Beaux-Arts, les affiches s’étalent,

Exposent aux passants,

Des promesses d’évasion et de réflexion, grâce à la magie du théâtre vivant

De nuit, la ville vibre d’autres sensations…

Photos prises au Festival d'Avignon 2021. © Photos soumises au respect du droit d'auteur.

Retour à l'accueil