De l'autre côté...
De l'autre côté...
De l'autre côté...

Une volée de marches métalliques auxquelles leur succède une passerelle en bois. Me voilà plantée devant cette porte fermée, à travers laquelle filtrent des rayons d’un soleil matinal. A l’arrière de cette porte, un ponton déserté, délesté de sa péniche qui habituellement doit être amarrée ici.

De l’autre côté, l’absence. Il n’y a pas âme qui vive. La porte fermée ne débouche sur rien. Elle surplombe simplement le fleuve. Seul le débit du Rhône, agité ponctuellement de remous, charrie des branches tombées sous les assauts d’un Mistral furibond, qui depuis s’est calmé. En cette journée printanière, j’imagine l’histoire de cette porte et de ce qui peut se révéler de l’autre côté…

Une étendue de possibilités !

© Photos soumises au respect du droit d'auteur.

Retour à l'accueil