Rouge...
Rouge...
Rouge...
Rouge...
Rouge...

Je pédale cheveux attachés et visage au vent,

Le cœur battant, étonnamment,

Surpris, à l’évidence

Par ce surcroît d’effort inhabituel,

Après ces semaines de quasi immobilité,

En présence,

Dans l’absence,

De tout, de tous.

A bicyclette, je goûte cette impression de semi-liberté retrouvée,

De rouler, sans avoir le nez collé à la montre.

Cette échappée furtive succède à une deuxième vague de courses

Oubliées la veille,

Pourtant cochées sur ma liste.

Soudain, au détour d’une courbe,

Je découvre sur le versant gauche de la route,

Un champ grand ouvert, tacheté, écarlate

Constellé de coquelicots,

Disséminés parmi les graminées,

D’un rouge flamboyant,

Hypnotisant.

Je suis sous le charme de ce cadeau éphémère,

De ces frêles corolles qui plient doucement, au gré des souffles du vent

Je m’allongerai volontiers dans cette prairie

Pour m’immerger,

Dans ce bain,

Rouge…

Photos prises sur l’île de la Barthelasse (Avignon). Photos soumises au respect du droit d’auteur.

Retour à l'accueil