Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...
Touches de blanc...

Mais où est donc passé ce blanc éclatant, que j’attendais tant ? Le redoux hivernal de ces derniers jours a fait fondre la neige de ces paysages du Vercors, laissant ça et là dans les fourrés et les sous-bois ombragés quelques traces, éparses. Qu’à cela ne tienne, il ne nous en fallait pas plus pour nous décourager. La première journée se fera à pied, découvrant des espaces dégagés et des vues à couper le souffle. Au ras du sol, quelques perles de beauté cueillies ça et là qui se sont offertes à ma curiosité. Une légère brume en sous-bois ; des reflets d’arbres élancés ; au fond d’une grotte, la silhouette d’un corps de femme presqu’effacée ; un oiseau figé par le givre ; une croûte de glace ; l’homme qui marche ; l’empreinte de ses traces de pas sur la neige ; des vaguelettes en ondulation ; un champ de cairns juchés sur un pan de falaise ; une faille prête à craquer... En regardant le paysage, c’est comme si le peintre avait commencé par quelques touches de blanc, mettant en relief la nature à l’état brut. Touches de blanc, trainées de sucre glace, une ode au clair-obscur, telles des photographies en noir et blanc…

Photos prises dans le Vercors (Font d’Urle – Hameau de Lente). Photos soumises au respect du droit d’auteur.

 

Retour à l'accueil