Songe, inachevé...
Songe, inachevé...
Songe, inachevé...

Songe d’une nuit d’automne, inachevée…

Il est encore tôt, le jour peine à émerger des limbes profondes dans lesquelles il s’est plongé, de longues heures durant. Je m’éveille soudain, baignée d’une plénitude inégalée, inondée d’un plaisir, aussi saisissant que fulgurant. Tandis que tu t‘effaces, alors que je reviens à ma réalité. Cette nuit, tu m’as visitée. Tu revenais, accompagnée d’une de mes anciennes amies. Je te questionnais sur ton projet d’écriture de nouvelle. Tu l’avais finalement publiée, par une entremise exquise. Notre échange fût de courte durée. Je rentrais chez moi, dévalant une pente en légère déclivité. C’est alors que tu surgissais par surprise et que tu m’enlaçais. Depuis combien de temps, n’avais-je pas respiré ta peau, senti tes bras m’envelopper, avec douceur et volupté. C’est au printemps, que les hirondelles reviennent…

Photos soumises au respect du droit d’auteur.

 

Retour à l'accueil