Féérie...
Féérie...
Féérie...
Féérie...
Féérie...
Féérie...

Tu es là à mes côtés,

Sur la place du Palais, désertée

La lune est pleine ce soir, accrochée

Au-dessus de l’édifice papal.

Elle  joue les intermittentes, entre deux salves de nuages grisés,

Pas facile de la fixer,

Entourée de halo, à travers l’objectif, en manque de clarté.

Une impression étrange, presqu’irréelle

Se dégage en cet instant,

Succession de noir et de blanc,

Comme une féérie surgie de la nuit,

Pour s’offrir en harmonie

Entre pierre, ciel et lune, réunis

Instant empreint de magie.

Je voudrais qu’il dure longtemps…

© Photos soumises au respect du droit d’auteur : Claire Rubat du Mérac ©

Retour à l'accueil