Les feuilles mortes...

Je perçois le bruissement léger des feuilles d’automne qui se décrochent des branches de l’abricotier et du murier platane. Elles tombent au sol, inexorablement. Elles commencent à former un tapis que le vent soulève et déplace d’un côté à l’autre de la terrasse. Ces feuilles d’automne qui enchantent les yeux, de leurs couleurs mordorées, ont une fin. Elles crissent sous mes pas, lorsque je traverse le jardin. Une fois complètement séchées, elles finiront dans le composte pour continuer de se désagréger. Les feuilles mortes se ramassent par brassées. Jour après jour, le balayage continue jusqu’à ce que les arbres se soient entièrement dénudés. Les feuilles mortes annoncent après l’automne, le début de l’hiver. « Les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Les souvenirs et les regrets aussi. Et le vent du nord les emporte dans la nuit froide de l'oubli. Tu vois je n'ai pas oublié… »

© Photos soumises au respect du droit d’auteur : Claire Rubat du Mérac, écrivain-photographe ©

Retour à l'accueil