Les murs parlent...
Les murs parlent...
Les murs parlent...
Les murs parlent...

Les murs parlent…

Et moi j’écris… J’écris dans ma tête souvent, puis sur le papier pour ne pas oublier. Les mots dansent, se forment, s’assemblent pour raconter, vous faire rêver, partager. Comme cette journée particulière où la ville où j’habite se métamorphose pour  endosser l’habit du plus grand théâtre du monde pendant le mois de Juillet. La ville d’Avignon s’est agitée, sans relâche telle une fourmilière pour investir chaque recoin, le moindre espace disponible et ainsi accrocher le maximum d’affiches, puis s’installer, se préparer à jouer. En l’espace d’une journée, la ville est méconnaissable. Il flotte comme un air de fête. La chaleur est revenue. Les cigales stridulent à tue-tête. Des théâtres éphémères surgissent. Je suis là. J’observe. Les murs parlent, les fenêtres aussi et moi j’écris…

Photos prises à la Fondation Lambert : exposition de l'été 2017 : "On aime l'art" La Collection Agnès B ; "Je te pardonnes" Leila Alaoui.

Photos soumises au respect du droit d’auteur : Claire Rubat du Mérac, écrivain-photographe

Retour à l'accueil