A grande vitesse...
A grande vitesse...
A grande vitesse...

Mon corps s'est affaissé. Il a glissé le long de la paroi vitrée de ce TGV qui file à vive allure jusqu'à Paris. Bercé par le mouvement régulier du train. Rien ne peut l'arrêter. A l'horizon, le ciel s'est éclairci, laissant découvrir la promesse du jour à venir. Écrire des articles de presse sera ma mission de ces deux journées de fin de semaine. Londres défile dans ma tête. Des images, des sons, des sensations m'habitent encore. Cette notion de vitesse spatiale et de temps est toute relative, comme l’exprime ce tag sur un plan du réseau de bus londonien et qui m’avait fait tilter. Je suis en voyage éphémère, à vitesse expresse...

Photos soumises au respect du droit d’auteur : Claire Rubat du Mérac, écrivain-photographe

 

Retour à l'accueil