Oulianovsk
Oulianovsk
Oulianovsk

Il m’arrive de ces trucs, parfois surprenants. Hier matin, j’allume mon écran d’ordinateur au bureau. Parmi la liste de nouveaux messages mails, l’un d’entre eux retient mon attention. L’objet indique : Oulianovsk. Mon cœur fait un bond. Retour en arrière, très lointain. Mon séjour en URSS, avant, pendant et après la chute du Mur de Berlin, entre 1989 et 1990. Le mail m’est envoyé par une amie française croisée là-bas à ce moment-là. Elle a retrouvé mes coordonnées professionnelles ; a tenté de renouer le contact. Elle me donne de ses nouvelles. Elle s’est installée en Russie, vit sur place, s’occupe de ses quatre filles. Deux chemins, deux destins. Je nous revois sur la Place rouge, pleine d’une foule compacte qui défile devant les dignitaires du parti, Gorbatchov en tête. Rouge est mon souvenir. Puis surgit l’envie d’écrire sur cette expérience rare. Celle d’une jeune femme de 25 ans à l’époque qui part faire une mission en pays communiste, dans la ville natale de Lénine : Oulianovsk (ville de Vladimir Ilitch Oulianov).

Photos soumises au respect du droit d’auteur : Claire Rubat du Mérac, écrivain-photographe

 

 

Retour à l'accueil