"Et je choisis de vivre"
"Et je choisis de vivre"
"Et je choisis de vivre"

La salle des fêtes de la Mairie s’est éclairée,

Scintillante de lumière,

Qui flirte avec les angelots de plâtre et les ors de la République.

Ce soir, une conférence est donnée

Sur le thème de la vie,

Après le temps du deuil, loin de l’oubli.

Une assemblée s’est réunie,

Pour écouter Nans, jeune homme brun, plein d’allant

Et de talent.

Que vous connaissez pour l’avoir vu évoluer et raconter

Les aventures de « Nus et culottés ».

Cette assemblée s’est réunie,

Pour échanger, en duos improvisés

Sur ce qui a motivé,

Chacun et chacune de venir ce soir-là pour en parler.

Des larmes coulent, libèrent des émotions enfouies.

Le témoignage d’Armelle, jeune femme d’origine belge

Me tient en haleine,

Portée depuis, par la disparition de son enfant

Poussée à se déployer,

Bien au-delà de ce qu’elle aurait pu imaginer.

Un film est en gestation « Et je choisis de vivre ».

Nous en découvrons les premières images déjà tournées.

Ce film est un hymne à la vie,

Par-delà les chagrins de la perte d’un enfant ou d’un proche

Il fournit des clés, pour surmonter le deuil

Et continuer d’avancer sur ce beau et mystérieux chemin de vie.

De tout cœur, merci…

Photos soumises au respect du droit d’auteur : Claire Rubat du Mérac, écrivain-photographe

Retour à l'accueil