A cache cache avec les tsan...
A cache cache avec les tsan...

Les ladakhi sont très soucieux de se protéger, ainsi que leurs maisons. Ils disposent des drapeaux de prière, aux quatre coins de la toiture à fond plat. Ils utilisent aussi d’autres systèmes de protection, dont l’un s’appelle le Tsan. Une sorte de démon rouge, peint sur la façade de la maison. Il pourra être tantôt bienveillant, tantôt malfaisant, selon la façon dont les habitants se comportent avec lui. Ce démon représenté uniquement de face, est censé repousser les mauvais esprits. Ils sont dessinés de façon figurative et naïve. Le rouge étant la couleur du tsan ; un tsan voyant cette couleur sur une maison ne va pas rentrer, pensant qu’elle est déjà occupée par un autre tsan. Je ne les avais pas remarqué jusqu’à présent…

Retour à l'accueil