L'acheminement
L'acheminement

Il nous aura fallu plus de 36 heures ; emprunter un train à grande vitesse d'Avignon à Roissy Charles de Gaulle et trois avions successifs (Paris - Mumbai ; Mumbai - Delhi ; Delhi - Leh), pour rallier enfin la capitale du Ladakh. Un voyage ponctué de péripéties, plus ou moins amusantes comme : l'impression de nos cartes d'embarquement et la machine qui n'imprime plus nos étiquettes de bagages ; une grève inopinée d'Air France décalant notre heure de départ et réduisant la durée d'escale à Mumbai ; l'atterrissage redécollage impromptu à Mumbai ; le passage à la douane indienne, où le fonctionnaire tatillon exige d'inscrire le numéro de téléphone de l'hôtel où nous allons résider à Leh (celui de la Lamdon School fera l'affaire !) ; le préposé à l'enregistrement de nos bagages de Mumai à Delhi qui prends sont temps et nous annonce que l'enregistrement est terminé ; la course à travers les couloirs interminables jusqu'à la passerelle de l'avion (nous fûmes les deux derniers à embarquer dans l'appareil) ; puis les deux avions successifs pour enfin atterrir, non sans émotion à Leh, à 3500 m d'altitude, un peu sonnée...

Retour à l'accueil