Tram 28
Tram 28

De couleur jaune, il est facilement reconnaissable. Il grince de tous côtés et serpente avec assurance sur des rails usés par les années. Pris d'assaut par tous les curieux de nature, il permet de découvrir plusieurs quartiers d'affilé et de se faire une première idée. Il grimpe les pentes parfois étroites et raides, se laisse griser par d'autres rues en descente. Sur un panonceau il est précisé le nombre de passagers pouvant monter : 20 places assises et 38 personnes debout. Quand le nombre est atteint, le tram 28 ne s'arrête pas à l'arrêt. Il faut patienter jusqu'au tram suivant, parfois attendre encore, même sous la bruine ou la pluie plus soutenue qui nous colle aux basques. Lorsqu'il redémarre, des gamins s'accrochent sur le marchepied arrière pour quelques mètres économisés en montée.

Retour à l'accueil