Clin d'oeil...
Clin d'oeil...

C’est aujourd’hui le vendredi 1er avril 2016 et nous voilà dans la dernière ligne droite, celle de la signature du compromis de vente de notre maison de famille. Un sacré clin d'oeil de notre grand-père maternel qui n’a pu s’empêcher de nous donner un signe. Né un premier avril, il aurait soufflé ses 117 ans, aujourd'hui même. Je ressens confusément que Louis et Marguerite nos grands-parents, nous accompagnent - à leur façon - dans cette dernière démarche. J'imagine qu'ils doivent être heureux de voir que nous avons plutôt bien réussi à accompagner la vente de cette maison de famille, si chère à tous. Il avait sillonné la Provence, passé du temps dans le Luberon jusqu’à trouver cet immense terrain, en partie boisé qui surplombait la vallée de la Durance et au-delà, l’écrin des Alpilles. C’est ainsi, que fût construit le Deven, qui passera en d’autres mains à la mi-juillet prochain.

Retour à l'accueil