La vie est en jaune

Ils se sont rapprochés l’un de l’autre, calés sur un côté du canapé. La main de mon père posée sur la jambe de sa femme. Le regard attendri d’elle posé sur lui. Heureux de cette joie simple d’être ensemble aujourd’hui, lundi de Pâques. Une sortie autorisée pour la journée. Une plongée un peu irréelle pour lui, dans le tumulte de la vie urbaine, lui qui n’est pas sorti depuis de long mois, de cette clinique qui tente de le stabiliser. Il s’est assoupi un moment. Elle en a fait tout autant. Il émane de leur duo quelque chose d’apaisé. Une complicité tranquille les relie. Un rayon lumineux les unit. Je suis émue de les découvrir ainsi, dans cette posture peu habituelle. Je vois la vie en jaune soleil…

Retour à l'accueil