Souffle...
Le vent s’est levé à la mi-journée.
Je sens son souffle effleurer
Mon visage, glisser
Dans mon cou, comme une caresse, douce et tiède.
Une sensation printanière bien avant l’heure.
Je me sens pousser à nouveau des ailes,
Sortir enfin de ma torpeur,
Avec bonheur.
La lumière est vive aujourd’hui et me fait cligner des yeux.
Un hiver doux et la promesse d’un printemps pluvieux ?
Qu’importe, je goûte à l’instant
Cette agréable sensation d’un corps vivant,
Prêt à vibrer,
Se laisser porter
Par ce souffle indicible…
Retour à l'accueil