Volutes...

J’ai disposé trois petites bougies sur les rebords de ma baignoire, éteint la lumière, plongée dans une atmosphère tamisée. Le bain est chaud, des volutes de fumée s’élèvent dans la clarté des flammes. Mon corps, après l’effort, se relâche tranquillement, bercé par des chansons qui s’échappent de la radio. Mon esprit vagabonde, empli de ces agréables sensations de la journée, passée à pédaler. Un de ces p’tits bonheurs du jour, tout simple et si bon… Je laisse s’échapper les volutes du bain, qui dansent et se contorsionnent à intervalle régulier. Un p’tit rien, c’est déjà beaucoup…Les bougies ont fini par se consumer. C'est l'heure de m'extirper du bain dormant.

Retour à l'accueil