Frisson

Hier soir, en sortant de mon cours de yoga,

Je pédale, nez en l’air pour rentrer chez moi.

J’entends soudain,

Ces cris dans le lointain,

Pour la première fois de la saison

Ceux des hirondelles et des martinets

En un ballet aérien bien orchestré

Tout juste revenus s’installer, dans notre contrée

Ce pépiement caractéristique me prend

Aux tripes, je le sens

J’ai soudain envie de m’envoler

Vers l’Himalaya,

Où elles ne me suivraient pas.

Je fais un vœu, comme à chaque fois

Que c’est la première fois…

Je suis parcourue de frissons,

Dans l’espoir qu’il se réalise.

Drôle et agréable sensation…

Retour à l'accueil